Renforcer la qualité du code

13 mai 2019

Un code est de moins en moins développé par une seule personne et est voué à évoluer dans le temps. Appliquer les principes de qualité du code permet d’en simplifier la maintenance, tant sur les aspects fonctionnels que vis-à-vis de la sécurité.

Développez un code propre

Développer un code propre permet de le rendre facilement compréhensible. Les futurs contributeurs en profiteront tout autant que l’auteur initial qui doit revenir sur son code bien après l’avoir développé. Un code lisible a de nombreux avantages. Il est :

  • Plus facile à corriger, à maintenir ;
  • Plus facile à faire évoluer ;
  • Plus facile à auditer.

Tous ces avantages permettent aussi bien de réduire l’effort de corrections et d’évolutions futures que d’assurer son niveau de sécurité. De plus, une start-up a souvent vocation à se faire racheter : la qualité du code aura un poids important dans la décision de l’acheteur et le montant du rachat.

Un certain nombre de bonnes pratiques de codage permettent d’obtenir un code de bonne qualité :

  • Eviter la redondance de code. En effet, elle est plus difficile à maintenir puisqu’une correction doit être apportée en plusieurs endroits. Un oubli est vite arrivé.
  • L’utilisation de noms de variables et fonctions explicites permet de comprendre plus facilement ce qu’il se passe au premier regard.
  • L’indentation permet de percevoir la structure du code plus rapidement.
  • Dans certains langages, il vaut mieux initialiser explicitement les variables à leur déclaration pour éviter toute ambiguïté sur ce qu’elles contiennent avant toute utilisation.

Ce ne sont que des exemples. De nombreux langages proposent une convention de codage spécifique ou des listes de bonnes pratiques. Ainsi, tout développeur d’un même langage n’a pas à s’habituer à la façon de coder de son prédécesseur si tout le monde suit les mêmes règles.

Même dans le cas d’un langage sans convention acceptée par tous, un certain nombre de conventions génériques peuvent être appliquées.

Contrôlez le code

Des outils existent pour aider à contrôler la qualité d’un code. Une fois correctement paramétrés, ils éviteront de relire le code pour vérifier la bonne mise en place des conventions de codage. Voici un aperçu non exhaustif de ces outils :

  • Les environnements de développement intégrés (« IDE »), éventuellement à l’aide de greffons (« plugins »), peuvent être configurés pour respecter les règles d’indentation du code, les sauts de ligne entre les différentes portions de code ou encore la position des accolades et autres parenthèses.
  • Les logiciels de mesure de la qualité du code source peuvent signaler les duplications de code, le respect des règles de programmation ou des bugs potentiels.

Les mots clés associés à cet article