Cybersécurité : la CNIL devient membre de Cybermalveillance.gouv.fr

04 mars 2022

Depuis le 3 mars 2022, la CNIL fait partie des membres du dispositif national d’assistance aux victimes de cybermalveillance et de prévention du risque numérique piloté par le Groupement d’Intérêt Public Action contre la cybermalveillance (GIP ACYMA).

La CNIL intègre le dispositif national d’assistance aux victimes de cybermalveillance et de prévention du risque numérique composé d’une cinquantaine de membres issus du secteur public, du privé et du domaine associatif. Ce collectif, piloté par le GIP Action contre la cybermalveillance (GIP ACYMA), exerce des missions de sensibilisation aux risques numériques, d’accompagnement des victimes et d’observatoire de la menace sur le territoire français.

Par cette démarche, la CNIL entend renforcer son action en matière de cybersécurité à destination des particuliers, des entreprises et des collectivités territoriales. Elle contribuera aux travaux du GIP, notamment par la mise à disposition de contenus pédagogiques et des analyses de tendances issues des notifications de violations de données.

Au travers de sa plateforme, Cybermalveillance.gouv.fr a assisté plus de 173 000 victimes et accueilli près de 2,5 millions de visiteurs en 2021. Sont également référencés sur son site des professionnels en sécurité numérique, répartis sur tout le territoire français, pour venir en aide aux victimes. Depuis février 2021, le dispositif propose également aux entreprises et collectivités un accompagnement par des professionnels labellisés ExpertCyber pour la sécurisation de leur système d'information.

Les mots clés associés à cet article