La navigation privée pour limiter les risques de piratage de vos comptes en ligne

12 septembre 2016

Selon une enquête CNIL/Médiamétrie* (2015), seulement 23% des internautes auraient eu recours à la navigation privée. Pourtant, l’option s’avère pratique pour ne pas laisser trop de traces après sa navigation. 

navigation privée

A quoi sert la navigation privée ?

Cette option est activable depuis n’importe quel navigateur, et vous permet de ne pas enregistrer certaines informations au cours de votre session de navigation :

  • l’historique des sites visités,
  • vos mots de passe, 
  • les champs d’un formulaire que vous remplissez,
  • les cookies  traceurs déposés par les sites que vous avez visités.

Sont néanmoins enregistrés :

  • Les sites que vous avez enregistrés dans vos favoris,
  • Les téléchargements effectués depuis votre navigateur qui sont enregistrés par défaut dans le fichier « téléchargements » de votre ordinateur.

Est-ce que ma navigation privée me rend invisible ?

Non. Même avec un navigateur en mode privée, votre navigation n’a pas de secrets :

pour le site que vous visitez : en mode navigation privée et tant que votre navigateur n’est pas fermé, les cookies continuent d’être déposés et donc potentiellement de transmettre en temps réel des informations au site que vous visitez. Il en est de même pour votre historique de navigation ou encore les mots de passe enregistrés qui ne s’effacent qu’une fois que votre navigateur a été fermé. Enfin, l’activation de la navigation privée n’empêchera pas un site - ou même un réseau publicitaire - de reconnaitre votre terminal en utilisant d’autres technologies que les cookies (adresse IP ou Fingerprinting).   

pour des personnes malveillantes : si votre entourage ne peut accéder à la liste des sites que vous avez visités, la navigation privée ne peut rien contre des logiciels espions qui auraient pu être installés sur votre terminal par des personnes malveillantes.

pour certains intermédiaires qui pourront aisément accéder à vos données de navigation, non pas depuis votre ordinateur mais grâce aux informations que vous lui envoyez en temps réel.  C’est le cas de votre fournisseur d'accès à Internet ou encore de votre employeur (si vous utilisez un ordinateur professionnel).

Dans quel cas est-elle indispensable ?

  • Pour éviter le piratage de vos comptes. L’activation de la fonctionnalité privée est fortement conseillée lorsque vous êtes contraint  d’utiliser un ordinateur public ou que vous partagez régulièrement votre ordinateur avec votre entourage. Autre avantage : en passant par le navigateur privé, vous pouvez vous connecter à un compte en ligne sans déconnecter/modifier la session de votre ami.
  • Pour ne pas révéler les sites que vous visitez. Le plus souvent la visite sur un site de vente génère des bannières publicitaires personnalisées qui apparaitront tout au long de votre navigation. L’activation du mode privée est donc recommandée si vous souhaitez acheter un cadeau en ligne (billet d’avion, montre…) sans mettre au courant la personne qui utilise le même appareil que vous.
  • Pour éviter l’accumulation de cookies, des url visitées, des mots de passe enregistrés au fur et à mesure des sessions que vous ouvrez. Cette fonctionnalité vous dispense de vider régulièrement le cache de votre navigateur.

Comment l’activer ?

Depuis votre PC ou votre smartphone :

Chrome 

rendez-vous dans le menu de votre navigateur  ou Ctrl + MAJ + N

Internet Explorer 

rendez-vous dans le menu de votre navigateur ou Ctrl + MAJ + P

Opéra 

Ctrl + clic puis "Nouvel onglet privé"

Mozilla Firefox 

rendez-vous dans le menu de votre navigateur ou Ctrl + MAJ + P

Ce navigateur dispose d’une option supplémentaire qui permet de bloquer les traceurs alors que le mode navigation privée est activé.
Pour vérifier que la protection anti-pistage est bien activée

cliquez sur l’onglet « paramètre » > « vie privée » > « Pistage ».

En parallèle de l’utilisation, il est conseillé :

  • De régulièrement fermer et rouvrir votre navigateur privé,
  • De toujours décocher la mention « enregistrer mon mot de passe »,
  • De recourir à un bloqueur de cookies/traceurs

Pour aller vers plus d’anonymat

Certains navigateurs comme TOR browser - ou Orfox sa déclinaison pour les utilisateurs de smartphone android - proposent un niveau de protection plus élevé. Voir notre tutoriel en ligne :

Pour aller plus loin ...

L'étude CNIL/Médiamétrie* (2015) sur "les pratiques numériques et la maîtrise des données personnelles"questionne les internautes sur les moyens qu'ils mettent en oeuvre pour protéger leur vie privée en ligne. Parmi les thèmes évoqués : le niveau de connaissance des outils "vie privée" de leur navigateur (historique de navigation, navigation privée, module contre les cookies...). La mise en perspective des résultats est disponible sur le blog du Laboratoire d'Innovation Numérique de la CNIL.

Les mots clés associés à cet article