Besoin d'aide


Opt-in, opt-out, ça veut dire quoi ?

L'opt-in, c'est obtenir le consentement du destinataire de la publicité : s'il n'a pas dit "oui", c'est "non".
  • Avant d'envoyer de la publicité électronique par mail, SMS, MMS, automates d'appel ou fax, il faut obtenir le consentement du destinataire.
  • Cet accord s'obtient, par exemple, par des mentions comme  : 
    • [] J'accepte que mon adresse postale ou électronique/numéro de fax/numéro de téléphone soit utilisé pour recevoir des offres de la société X par courrier postal ou électronique/fax/SMS".
    • Et, en cas de transmission à des partenaires : [] J'accepte que mon adresse postale ou électronique/numéro de fax/numéro de téléphone soit transmis aux partenaires [lien vers la liste des partenaires] de la société X à des fins de prospection commerciale par courrier postal ou électronique/fax/SMS".

L'opt-out, c'est lorsque le destinataire de la publicité ne s'est pas opposé : s'il n'a pas dit "non", c'est "oui".
  • C'est donc l'inverse : à défaut de s'opposer à recevoir des publicités, la personne pourra en recevoir ;
  • Cette fois, les mentions prennent, par exemple, cette forme :
    • [] Je m'oppose à ce que mon adresse postale ou électronique/numéro de téléphone soit utilisé pour recevoir des offres de la société X par courrier postal ou électronique ou appel téléphonique"
    • Et, en cas de transmission à des partenaires : [] Je m'oppose à ce que mon adresse postale ou électronique/numéro de téléphone soit transmis aux partenaires [lien vers la liste des partenaires] de la société X à des fins de prospection commerciale par courrier postal ou électronique ou appel téléphonique".
Attention ! L'opt-out concerne notamment la publicité adressée par voie postale ou par téléphone (ce qui ne comprend pas, dans ce cas, les automates d'appel et les SMS), ainsi que la publicité par voie électronique pour des produits similaires ou analogues à ceux déjà acquis par un client auprès du professionnel qui le démarche.

Cette réponse vous convient-elle ?


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Vous pouvez nous écrire pour nous faire part de votre question.
Ou, s'il s'agit bien d'un manquement à la loi « Informatique et Libertés », vous pouvez nous adresser votre plainte.