Quelques astuces pour ne plus être dérangé par téléphone

01 juin 2016

La collecte de votre numéro de téléphone lors d’une inscription en ligne est très souvent suivie d’une vague de sollicitations téléphoniques de la société ou de ses partenaires commerciaux. Voici quelques astuces pour s’opposer aux appels les plus intrusifs !  

  1. Eviter de cocher la case « souhaite recevoir des informations »

Souvent, la collecte de votre numéro n’est que facultative ! Soyez prudents lorsque vous communiquez votre numéro de téléphone dans le cadre d’une vente ou lorsque vous participez à un concours et vérifiez si votre numéro peut être transmis à des tiers.

  1. Inscrire votre numéro dans une liste d’opposition 

Pour limiter la prospection commerciale par téléphone et préserver votre vie privée, il est possible de s'inscrire à différentes listes auprès de votre opérateur téléphonique. Retrouvez ces listes d’opposition.

A partir du 1er juin 2016, la liste d’opposition BLOCTEL permet d’enregistrer les numéros de téléphone – portable ou fixe – des Français qui ne souhaitent pas être sollicités.
Avant de prospecter, les professionnels du démarchage devront s’assurer que vous ne figurez pas dans les fichiers de BLOCTEL, faute de quoi ils s’exposent à une amende administrative de 75 000 euros.

  1. Bloquer les appels indésirables sur votre smartphone/téléphone !

GIF Spam vocaux Android

GIF Iphone

 

Quelques applications proposent cette fonctionnalité de blocage d’appels indésirables. Avant de les utiliser, vérifiez bien à leur réputation sur le magasin d’application !  

 

 

 

Certains opérateurs téléphoniques vous offrent la possibilité de bloquer les appels provenant de numéros masqués. On trouve également dans le commerce des appareils qui permettent de refuser des appels de numéros non souhaités. Renseignez-vous auprès de votre opérateur téléphonique pour connaître ces offres.

 

 

 

  1. Bloquer les SMS indésirables ?

Depuis votre smartphone, envoyez un SMS « STOP » et/ou bloquez les SMS provenant d’un numéro que vous avez déjà identifié.

 

GIF blok sms android
 

Si votre démarche n’apporte aucun résultat, transférez le SMS auprès de la plateforme de lutte contre les spams vocaux et SMS : 33700.

A noter : lorsque vous signalez un spam SMS au 33700, celui-ci est transmis à votre opérateur de téléphonie mobile. Plus il a de signalements, plus votre opérateur mobile peut agir pour lutter contre le spam SMS, et notamment :

  • En coupant le numéro émetteur du spam SMS (généralement un numéro du type 06 12 34 56 78) ;
  • En coupant le numéro de téléphone payant ou le numéro SMS payant ;
  • Dans les cas les plus graves, l’opérateur peut constituer et transmettre une plainte auprès des services de police concernés.
  1. Et dans le cas d’un numéro masqué ?

Les appels en numéro masqué d'opérateurs sont désormais interdits par la loi du 17 mars 2014. Un professionnel qui contrevient peut être sanctionné par une amende de 3 000 euros si le professionnel est une personne physique ou de 15 000 euros s'il s'agit d'une personne morale.

  • Ne répondez pas aux numéros masqués et attendez le dépôt d’un message sur votre boite vocale avant de le rappeler si besoin.
  • Renseignez-vous auprès de votre opérateur ! Certains d’entre eux proposent de filtrer les appels masqués en obligeant l’émetteur à s’identifier avant d’atteindre le destinataire.
  • Enfin, si les appels s’apparentent à du harcèlement, vous avez la possibilité de porter plainte auprès du commissariat de police, de gendarmerie le plus proche ou auprès du procureur de la République. La CNIL n’est pas compétente.
  1. Comment faire pour identifier un numéro appelant ?

Pour retrouver à qui appartient les numéros surtaxés, il est possible d’utiliser l'annuaire inversé des Numéros Services à Valeur Ajoutée. Si vous ne trouvez pas ce numéro, rendez-vous sur l’annuaire de l’ARCEP puis identifiez l’opérateur titulaire du numéro et contactez-le pour qu’il intervienne auprès de la société qui utilise le numéro. 

Les mots clés associés à cet article