Hachage


L’utilisation d’une fonction de hachage permet de ne pas stocker les mots de passe en clair dans la base mais uniquement de stocker une empreinte de ces derniers. Il est important d’utiliser un algorithme public réputé fort afin de calculer les dites empreintes. A ce jour, MD5 ne fait plus partie des algorithmes réputés forts.

De même, les fonctions de hachage publiques réputées fortes étant par nature à la disposition de tous, il est techniquement possible pour tout un chacun de calculer des empreintes. Aujourd’hui, on trouve facilement sur internet des dictionnaires immenses d’empreintes MD5 précalculées et, grâce à ces données, il est aisé de retrouver instantanément le mot de passe ayant été utilisé afin de générer ces empreintes. Afin de limiter ce risque, il est conseillé d’utiliser des fonctions spécialisées appelées « fonction de dérivation de clé », telles que PBKDF2 ou Argon2 par exemple, qui sont conçues spécifiquement pour stocker des mots de passe.