Besoin d'aide


Le cloud computing, c'est dangereux ?

Il faut bien réfléchir avant d'avoir recours à un service de cloud computing, et notamment s'assurer de connaître la localisation géographique des serveurs qui vont héberger vos données.

De manière générale, la CNIL a constaté que les utilisateurs de cloud souffrent d'une insuffisance de transparence de la part des prestataires (conditions de réalisation des prestations, sécurité, éventuel transfert à l'étranger des données, etc.)

Avant de recourir à un service de cloud computing, la CNIL recommande de réaliser une analyse de risques et d'être très rigoureux dans le choix de son prestataire.

La CNIL vous propose des modèles de clauses de confidentialité.
Document reference

Documents de référence


Texte reference

Cette réponse vous convient-elle ?


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?