Privacy Research Day : découvrez le programme de la première conférence académique de la CNIL

30 May 2022

La CNIL présente la première édition du Privacy Research Day organisée le 28 juin 2022 à Paris. Lors de cet évènement pluridisciplinaire, des chercheurs internationaux présenteront leurs travaux. Découvrez le programme et inscrivez-vous gratuitement pour y assister.

Privacy Research Day - FR

La première conférence internationale de la CNIL consacrée à la recherche sur la vie privée

Le Privacy Research Day est l'occasion de créer des ponts entre les chercheurs et les régulateurs. Au cours de la journée, des experts de différents domaines présenteront leurs travaux et discuteront de leurs conséquences sur la réglementation - et inversement.

Cette journée interdisciplinaire s'adresse à un large public familiarisé avec la protection de la vie privée et des données. L'objectif est de créer un échange inédit entre des experts juridiques, des informaticiens, des designers ou encore des chercheurs en sciences sociales. Les chercheurs et les experts de tous les domaines liés à la protection des données sont également invités à participer.

Cet évènement permettra également aux participants de découvrir des recherches innovantes : de nouvelles vulnérabilités, de nouveaux outils et de nouvelles solutions leur seront présentés. Ces travaux pourront inspirer de nouvelles façons de percevoir et de remplir leurs missions et de dessiner ainsi les contours de la protection des données de demain.

Enfin, le Privacy Research Day est une opportunité pour créer des partenariats durables entre le monde de la recherche, la CNIL, et d'autres organismes publics.

L'événement aura lieu à Paris et sera diffusé gratuitement en ligne, en anglais et en français (inscription en ligne à la fin de cet article).

 

Voir la rediffusion

Le programme

9 h à 9 h 15

Introduction par Marie-Laure DENIS, présidente de la CNIL

9 h 20 à 10 h 20

Panel 1 : L'économie de la vie privée

Les données des utilisateurs sont au cœur de l'économie numérique. Les premiers panélistes présenteront leurs recherches sur la façon dont les organisations et les personnes gèrent et perçoivent les données en tant que ressource économique, et sur la question de savoir si le cadre juridique permettant leur collecte et leur utilisation est à la fois mis en œuvre et accepté.

Avec :

10 h 20 à 10 h 40

Pause

10 h 40 à 11 h 40

Panel 2 : Smartphones et applications

Les smartphones s’imposent comme le principal point d'accès aux services et contenus numériques. En tant que tels, ils constituent une mine de données sur les utilisateurs.  Ce panel échangera sur la manière dont les applications pour smartphones collectent les données des utilisateurs, parfois sans leur consentement.

11 h 40 à 12 h 40

Panel 3 : Perspectives des utilisateurs et perception de la vie privée et des droits sur les données

Les 4 ans du RGPD sont l'occasion de revenir sur les changements concrets qu'il a apporté à la mise en œuvre du droit à la vie privée des utilisateurs, mais aussi de discuter des études prospectives qui tentent d'impliquer le grand public dans la définition et l'exercice de son droit à la vie privée.

12 h 40 à 14 h 00

Pause déjeuner

14 h à 15 h

Panel 4 : IA et explication

Les algorithmes d'apprentissage automatique deviennent omniprésents : il devient nécessaire de ne pas se contenter de considérer les performances optimales, mais de proposer d'autres indicateurs pour les évaluer, comme l'éthique et l'explicabilité qui deviennent de plus en plus présents.

15 h 00 à 16 h 00

Panel 5 : Défis organisationnels

Les membres de ce panel explorent comment les organisations peuvent innover avec des conceptions et des techniques destinées à la protection de la vie privée, ou trouver des moyens d'articuler les exigences légales et les nouvelles technologies, explorant ainsi de nouvelles voies et utilisations pour celles-ci.

Avec :

  • Cécile CARON (EDF R&D, France) – Privacy-proofing blockchain. Socio-technical trade-offs and the design and experimentation trajectory of a service in the energy sector (« La blockchain à l’épreuve de la vie privée. Arbitrages sociotechniques et trajectoire de conception et d'expérimentation d'un service dans le secteur de l'énergie. ») ;
  • Max VON GRAFENSTEIN (UDK – Berlin, Allemagne) - Effective data protection by design through interdisciplinary research methods (« Protection des données effective dès la conception grâce à des méthodes de recherche interdisciplinaires »)  (du même auteur : Web Tracking Under the New Data Protection Law: Design Potentials at the Intersection of Jurisprudence and HCI) ;
  • Laurens SION (KU de Louvain, Belgique) - DPMF: A Modeling Framework for Data Protection by Design (« DPMF : Un cadre de modélisation pour la protection des données dès la conception »).

16 h 00 à 16 h 20

Pause

16 h 20 à 17 h 20

Panel 6 : Outils pour les autorités de protection des données

Les autorités de protection des données sont à l'affût de solutions inventives susceptibles de les aider à identifier les risques et les violations de données personnelles. Trois panélistes présenteront les nouvelles méthodes, analyses et outils qui aident les régulateurs à garder une longueur d'avance.

17 h 20 à 17 h 35

Discours de clôture de François PELLEGRINI, vice-président de la CNIL et professeur à l'Université de Bordeaux, spécialiste du droit des technologies et des logiciels.

Keywords associated to this article