Chef(fe) du service de l'expertise technologique (H/F)


La Direction des technologies et de l’innovation (DTI) recrute le/la Chef(fe) du service de l'expertise technologique. Au sein d'une équipe de quinze collaborateurs, ce(tte) Chef(fe) du service aura notamment pour missions principales de piloter l’activité du service, en veillant à la bonne prise en charge de tous les sujets technologiques touchant à la protection des données et à la qualité des productions, d’encadrer l’équipe et d’assurer la bonne intégration du service dans les différents processus de décision de l’institution. 

Date de publication de l'offre: 
Jeudi, 1 septembre, 2022

La direction des technologies et de l’innovation (DTI) a pour mission principale de mettre l’expertise technologique et informatique de la CNIL à la disposition de l’ensemble des services, et de faire partager les enjeux d’innovation et de prospective par l’ensemble de l’institution. Elle est composée du service de l’expertise technologique, du service de l’informatique interne, du service du laboratoire d'innovation numérique (LINC) et du pôle transformation numérique.

Au sein de cette direction, le service de l’expertise technologique (SET) est chargé d'aider à appréhender les nouvelles technologies, leurs enjeux en matière de protection de la vie privée et les bonnes pratiques à appliquer. Il aide les autres services de la CNIL qui le sollicitent dans l'instruction de leurs dossiers (avis sur des actes réglementaires, demandes de conseils ou consultation de la CNIL par des personnes privées, autorisations de santé, etc.), et il développe la doctrine de la Commission sur des thèmes techniques, notamment en matière de sécurité informatique. Il contribue aux travaux expérimentaux dirigés par le LINC ainsi qu’aux actions d’accompagnement des projets et acteurs innovants. Enfin, il promeut la doctrine de la CNIL et du CEPD (autorités européennes) en France et à l'international.

Le service de l’expertise technologique est actuellement constitué d’un chef de service, d’un adjoint au chef de service et de quinze collaborateurs (12 ingénieurs experts en technologies de l’information, 2 ingénieurs cybersécurité chargés des notifications de violation et une chargée de mission violations et projets transverses). Le/la chef(fe) de service aura pour missions principales de piloter l’activité du service, en veillant à la bonne prise en charge de tous les sujets technologiques touchant à la protection des données et à la qualité des productions, d’encadrer l’équipe et d’assurer la bonne intégration du service dans les différents processus de décision de l’institution.

 

Activités principales :

Sous l’autorité du Directeur des technologies et de l’innovation, et avec l’appui d’un adjoint au chef de service, cette personne sera notamment chargée des activités suivantes :

  • Piloter le service et son activité :
    • encadrer l’équipe, évaluer l’activité et la performance des agents, participer aux recrutements, etc. ;
    • élaborer et maintenir un plan pluriannuel d’actions du service et assurer le suivi des indicateurs d’activités ;
    • suivre des projets et actions visant l’amélioration du service rendu par l’institution (rationalisation des méthodes d’instruction des dossiers, production de documents de vulgarisation, etc.).
  • Produire la doctrine technique de la Commission et suivre les sujets technologiques :
    • organiser et assurer la veille technologique, notamment par la réalisation d’études thématiques et de notes, ou la participation à des réseaux de veille technologique ;
    • définir la doctrine technique de la Commission, notamment en matière de sécurité informatique et participer à l’élaboration de recommandations, codes de bonne conduite, normes techniques, tant au niveau national qu’international ;
    • participer aux expérimentations/développements informatiques du laboratoire LINC, en prenant en charge une partie des projets.
  • Fournir des expertises pour les besoins des autres services de la Commission :
    • contribuer à la coordination et à la transversalité entre le service de l’expertise technologique, les autres services de la DTI et des autres directions, notamment en assurant la contribution du service aux demandes d’expertise technique présentées par les autres services ;
    • assurer la cohérence et la qualité de la production des agents et en assurer la validation notamment pour ce qui concerne les dossiers à l’ordre du jour des séances plénières.
  • Communiquer et échanger avec les parties prenantes, notamment de l’écosystème de la cybersécurité :
    • participer aux actions de communication, représenter la CNIL lors de manifestations, colloques, contacts presse et actions de sensibilisation ;
    • organiser les actions relatives à la cybersécurité et les relations avec les acteurs de ce secteur.

 

Compétences et qualités requises :

  • ingénieur ou M2 dans le domaine de l’informatique, des nouvelles technologies, de la science des données ou de la sécurité de l’information ;
  • expérience professionnelle de 5 à 10 ans dans le domaine des technologies numériques, si possible en lien avec des enjeux de régulation ;
  • une première expérience en management souhaitée, et une double compétence issue de la formation ou de l'expérience en droit des données personnelles, économie ou gestion, serait fortement appréciée ;
  • connaissance approfondie et pratique des technologies du numérique et de la donnée, de la sécurité des réseaux et systèmes d’information, de l’évaluation des risques ;
  • aptitude à l’encadrement et connaissance des principales méthodes de management, de conduite de projets et de conduite du changement ;
  • maîtrise du cadre juridique de la protection des données français et européen ;
  • connaissance du contexte et des acteurs techniques, socio-économiques, politiques, institutionnels, expérience des contacts à haut niveau y compris au niveau international ;
  • maîtrise de la rédaction, de la synthèse et de la présentation orale ;
  • capacité à anticiper et sens de l’organisation ;
  • sens de la diplomatie et de la négociation ;
  • capacité à rendre compte.

 

Statut et candidature :

Agent contractuel de l’Etat en CDI. Les agents publics sont soumis aux dispositions réglementaires en matière de déontologie.

Le poste peut être pourvu par détachement sur contrat (CDD) ou mise à disposition d’un fonctionnaire titulaire d’une des fonctions publiques.

Rémunération selon profil et expérience.

Les candidats souhaitant faire acte de candidature pour ce poste sont invités à adresser un CV et une lettre de motivation au service ressources humaines, sous la référence CSET à rh@cnil.fr

Date limite de candidature : 
Dimanche, 16 octobre, 2022

Type de contrat

Contrat