La CNIL assiste à la tombée de métier de sa tapisserie à la manufacture nationale de Beauvais

21 mai 2021

En 2017, la CNIL commandait au Mobilier national une tapisserie créée par l’artiste Julien Prévieux et inspirée des sujets Informatique & Libertés. Après plus de trois ans de travail, la tombée de métier de la tapisserie a eu lieu le mercredi 19 mai à la manufacture nationale de Beauvais.

metier à tisser

La tombée de métier

La tombée de métier est un évènement important et solennel qui marque la fin du projet. L’œuvre achevée est détachée du métier qui a permis sa fabrication.

 

julien previeux

Julien Prévieux s’apprêtant à couper les fils de la tapisserie.

 

C’est un moment fort où les lissiers qui ont tissé l’œuvre et l’artiste à l’origine du dessin préparatoire (carton) découvrent le travail réalisé qui a été roulé sur lui-même pendant les nombreuses heures de confection.

La CNIL tient à remercier chaleureusement Julien Prévieux, les lissières et lissiers Amélie Autissier, Lisa Bargellini, Valentine Jiolat et Philippe Playe ainsi qu’Hervé Lemoine, directeur du Mobilier national, Emmanuel Pénicaut, directeur de la production du Mobilier national, Catherine Thiéblin, maire-adjointe en charge du patrimoine culturel de la ville de Beauvais, et Alexandre Linden, président de la formation restreinte de la CNIL, pour leur participation à cet évènement.

 

La tapisserie en chiffres

 

tapisserie

Extrait du compte Instagram du Mobilier national

 
  • 6.9 m2 soit 3 mètres par 2
  • 22 couleurs
  • 885 jours de tissage

 

La tapisserie en image

 

tapisserie 2

 

Les fils blancs sont les trajets des yeux des agents de la CNIL regardant les données qu’ils avaient produites eux-mêmes lors d’un atelier grâce à la technique de l’oculométrie (« eye tracking » en anglais).

L’abondance des flux de données qui voyagent est représentée par des vagues colorées de différentes tailles et formes.

Les couleurs permettent de créer des territoires et surfaces distinctes ou les flots de données s’entremêlent.

 

Cette tapisserie est finalement un disque dur fait de fils et de nœuds.

Julien Prévieux

 

Cette tapisserie trouvera parfaitement sa place à la CNIL et nous permettra de prendre de la hauteur sur les progrès technologiques pour faire résonner les valeurs humanistes qui guident notre action.

Alexandre Linden

 

L’accrochage de la tapisserie dans les locaux de la CNIL est prévu à l’automne.

 

Les mots clés associés à cet article