Journée internationale des droits de l’enfant : échanges entre des élèves de CM2 et la présidente de la CNIL

19 novembre 2021

À l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant, la présidente de la CNIL a souhaité se rendre, le vendredi 19 novembre 2021, dans une classe de CM2 de l’école Jean-Louis Barrault à Bois-d’Arcy (Yvelines) pour échanger avec les élèves sur le numérique et la protection de leur vie privée.

Visite de la présidente de la CNIL dans une classe de CM2

Le contexte

Aujourd’hui, 63 % des moins de 13 ans ont un compte sur au moins un réseau social (source : enquête 2021 de Génération Numérique sur les pratiques numériques des 11-18 ans), mais ils n’ont pas toujours conscience des risques auxquels ils sont exposés. Cyberharcèlement, piratage de compte, exploitation commerciale de leurs données personnelles… Autant d’enjeux auxquels ils doivent être sensibilisés pour leur permettre de garder le contrôle sur leur vie privée et se comporter en citoyens numériques responsables.

Avant d’en parler en classe, Internet, on se disait que c’était un site de recherche sur lequel on pouvait jouer

On utilise les réseaux sociaux pour discuter et partager des photos, des vidéos

Sensibiliser les plus jeunes pour les aider à se protéger en ligne

Lors de cette rencontre la présidente de la CNIL, Marie-Laure Denis, accompagnée de son équipe, a pu discuter avec les élèves présents sur leur utilisation d’internet et leur apporter des conseils pratiques pour leur permettre d’évoluer en sécurité dans l’univers numérique. Les élèves se sont ainsi prêtés à un jeu de questions/réponses avant de se voir remettre un exemplaire des Incollables®« Ta vie privée, c’est secret ! », réalisé par la CNIL en partenariat avec les éditions Play Bac.

On pensait que si on supprimait ça ne laissait pas de traces, mais en fait si !

 

Ce temps d’échanges a également permis d’informer les élèves sur leurs droits en ligne. Il a ainsi été l’occasion de rappeler aux élèves de la classe de CM2 de Bois-d’Arcy, qui ont entre 10 et 11 ans, que le consentement d’un de leur parent reste indispensable avant d’accéder à certains services, comme les plateformes de jeux en ligne et de partage de vidéos. Ce n’est qu’à partir de l’âge de 15 ans et plus qu’ils pourront consentir seuls, sous certaines conditions, au traitement de leurs données personnelles et exercer directement leurs droits sur les réseaux sociaux.

Visite de la présidente de la CNIL dans une classe de CM2 - 2

Éducation au numérique : les actions de la CNIL

Afin de répondre aux enjeux que soulève le numérique dans la vie quotidienne des enfants, la Présidente de la CNIL a annoncé la création, par la CNIL, de nouvelles ressources pédagogiques pour les 8-10 ans et les enseignants en 2022. Ainsi, un outil ludique et pédagogique permettra de décliner les messages clés et bonnes pratiques et de sensibiliser les enfants à l’importance de protéger leur vie privée. Un kit de ressources sur la protection des données personnelles sera également proposé aux prescripteurs (enseignants du cycle 3, parents, éducateurs) pour leur permettre de sensibiliser ces jeunes publics.

Ces outils s’inscrivent dans le prolongement des nombreuses actions menées par la CNIL, qui a fait de l’éducation citoyenne au numérique une priorité stratégique dès 2013 en initiant le collectif Educnum. Celui-ci regroupe près de 70 acteurs de l’éducation (réseaux d’éducation populaire, Clémi…), des fédérations de parents d’élèves, des associations de protection de l’enfance (e-Enfance, Fondation pour l’enfance…) pour porter des actions concrètes d’éducation citoyenne au numérique, notamment vers les publics jeunes.

Ils viennent compléter le kit du citoyen numérique produit par la CNIL avec le CSA, la Hadopi et le Défenseur des droits destiné aux acteurs de l’éducation et aux parents pour accompagner les plus jeunes aux bons usages en ligne ainsi que les 8 recommandations pratiques publiées en juin 2021 à l’issue d’une vaste concertation impliquant notamment des mineurs.

Pour rappel, la CNIL mène aussi des actions de formation et de sensibilisation auprès de la communauté éducative et des élèves, dans le cadre d’une convention de partenariat qu’elle a signé en 2016 avec le ministère de l’Éducation nationale et qui est renouvelée cette année pour la deuxième fois.

Enfin, la CNIL agit au niveau international en lien avec des autorités de protection des données et des organisations internationales comme le Conseil de l’Europe, l’UNESCO, l’UNICEF et l’OCDE. Elle a ainsi porté une résolution (en anglais) sur les droits numériques des enfants qui a été adoptée en octobre 2021 par 21 autorités mondiales de protection des données réunies en conférence annuelle du 43e Global Privacy Assembly à Mexico.

Les mots clés associés à cet article