Besoin d'aide


Enregistrement ou écoute des conversations téléphoniques : faut-il informer ses clients/usagers ?

Oui.

Chaque interlocuteur (particulier, client, etc.) doit être informé au moment de son appel :
  • De l'objectif de l'opération ;
  • Des destinataires des écoutes ou enregistrements (service de formation, service client, etc.) ;
  • De son droit d'opposition ;
  • De son droit d'accès aux enregistrements ;

Cette information peut être réalisée par la diffusion d'un message en début d'appel ou par une mention particulière dans les contrats ou documents d'information.

Cette réponse vous convient-elle ?


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?