Protéger les données personnelles, accompagner l'innovation, préserver les libertés individuelles

Contenu

Communiqué du G29 à la suite des attaques perpétrées à Paris

13 janvier 2015

Les autorités de protection des données européennes réunies au sein du G29 expriment leur profonde indignation après les attaques perpétrées à Paris et réaffirment leur attachement au respect de l’équilibre entre libertés individuelles et protection des données personnelles.

Le groupe de travail exprime ses plus sincères condoléances aux familles des victimes. Aujourd’hui plus que jamais, les citoyens européens doivent affirmer que nos sociétés ne permettront pas que ces valeurs communes soient remises en question. Ces valeurs sont des acquis démocratiques fondamentaux, qui se sont développés et affinés au fil des siècles, auxquelles nous ne devons renoncer pour aucun motif.


La protection de la vie privée et des données personnelles est au cœur de cet héritage démocratique, notamment parce qu’elle conditionne le respect d’autres libertés fondamentales telles que la liberté d’expression ou la liberté de circulation. Ce principe n’est ni absolu, ni exclusif puisqu’il doit s’articuler avec le respect d’autres libertés, avec les impératifs de sécurité publique et la nécessité de soutenir l’innovation.


Dans la situation actuelle, il est plus que jamais nécessaire de garantir qu’un juste équilibre soit trouvé entre ces objectifs, certes différents, mais non contradictoires.


Bien que les critères à prendre en considération pour ce faire puissent être amenés à varier en fonction des circonstances, il sera toujours nécessaire de veiller à ce qu’il soit procédé à la recherche de cet équilibre.


Cette exigence est un garde-fou que nos démocraties doivent respecter pour demeurer des Etats de droit.


Dans les circonstances actuelles, les autorités de protection des données européennes réaffirment avec fermeté leur engagement collectif à préserver ces valeurs et principes européens, et se déclarent prêtes à contribuer à la recherche de cet équilibre.

Voir le communiqué en anglais

Chargement en cours...